Recevez notre newsletter !



Le Best of Se Canto TV
1559 vues
00000  (0 vote)
1020 vues
00000  (0 vote)
1263 vues
00000  (0 vote)

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Se Canto rencontre les acteurs de l’intergénération

Nous vous l’avions promis dans la dernière lettre de Se Canto, un retour sur les différents entretiens avec des acteurs travaillant auprès ou sur la personne âgée. Mohamed Malki d’Accordages, le Monsieur « Intergénération » en France, a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions.



Si vous aviez à résumer en une phrase ce qu'est l'Intergénération, que diriez-vous ?

Se Canto rencontre les acteurs de l’intergénération
On vit de plus en plus longtemps, le parcours de vie a changé, la période de formation s'allonge, l'entrée dans le monde des adultes (travail famille) est retardée, scandée par des ruptures, les carrières professionnelles sont parfois abrégées trop tôt, les valeurs sociales et culturelles associées aux âges ont évolué, il y a une vie après la retraite. L'intergénération est une façon de penser et d'agir ces évolutions et ses fluidités au lieu de cloisonner les âges, d'entretenir un discours négatif sur le vieillissement.

Pouvez-vous nous dresser un rapide historique de l'Intergénération, avec quelques dates clé ou évènements qui manifestent d'une prise de conscience nette de cette problématique soit par le politique, soit par le grand public ?

Parti d'abord des maisons de retraite, des évènements festifs et culturels permettaient de s'ouvrir sur l'extérieur et de créer autour des personnes âgées un environnement familial et de voisinage grâce à la présence d'enfants, de voisins, de bénévoles, afin d'atténuer les effets d'enfermement des maisons de retraite. Ensuite, les associations de retraités ont développé diverses initiatives d'accompagnement de jeunes en difficulté : parrainage, tutoring, formation, aide dans la recherche d'un emploi, la création d'une activité... Depuis une décennie, l'intergénération a tendance à s'élargir pour toucher de nouveaux groupes d'âges (jeunes mamans, enfants et jeunes confiés à l'aide sociale à l'enfance, allocataires du RMI, personnes handicapées...). Les domaines d'action se sont diversifiés : mémoires, culture, habitat, santé, activités physiques, de loisirs, environnement, TIC, etc. Enfin, de nouveaux acteurs issus de tous les milieux ont fait également leur apparition.

Qu'est-ce qui a changé sur la prise en charge de la personne âgée entre le début du XXième siècles, les années 80 et aujourd'hui ?

La majorité des personnes âgées souhaitent rester chez elles le plus tard possible. Le succès de l'aide à domicile et la montée de l'âge moyen d'entrée en institution le montrent amplement. Dès lors, le risque est l'isolement à domicile. Bien vieillir suppose un logement adapté, conforme et bien entretenu, avec des services à domicile, mais aussi de pouvoir sortir de chez soi, se promener, visiter des amis, faire ses courses, aller au cinéma, à la bibliothèque, participer à la vie locale, rencontre des gens. L'intergénération, c'est une manière de reconnaître ce besoin en créant des réseaux de sociabilité et de solidarité de proximité.

Est-ce un domaine dans lequel le mécénat d'entreprise s'engage (fondation, sponsorisation ...)

L'intergénération n'est pas un domaine reconnu, c'est une démarche qui privilégie la transversalité, le partenariat, l'ouverture et l'innovation. Les projets trouvent difficilement des financements publics. Le mécénat est une source de financement plus souple et efficace, mais le soutien reçu est difficile, voire impossible à pérenniser au delà de deux fois.

Si l'on va vers "une société pour tous les âges", une vision déclinée dans tous les domaines de la vie collective (urbanisme, habitat, services sociaux, culture, loisirs, environnement, sécurité, communication), alors l'intergénération, on n'en parlerait moins, parce qu'il serait devenu notre condition normale d'existence, une culture commune. Alors ce serait formidable et tant pis pour Accordages et les autres acteurs investis dans cette démarche qui auront perdu là leur objet !



Vous souhaitez en savoir plus sur l’intergénération et les projets qui fleurissent à travers toute la France, rendez-vous sur www.accordages-intergeneration.com, le site de l’association de Mohamed Malki ! Un site très bien fait, plein de liens vers des articles qui nous parlent d’initiatives qui rejoignent notre démarche … bonne découverte !

Se Canto, Sé Ki ? | Le Bureau | Les équipes | Lieux d'interventions | Ils nous soutiennent | Témoignages | L'Actu de la Personne Agée | Les Evènements | Salle de Presse | Nous rejoindre